Aides CAF : quelles allocations pour financer la garde à domicile de mon enfant ?

La caisse d’allocation familiale verse plusieurs types d'aide aux familles ayant des enfants en bas âge pour leur garde. Parmi toutes ces aides sociales, Solutia vous aide à faire le point sur vos droits et possibilités de financement de votre mode de garde. Bénéficier d'une garde d'enfant à domicile n’est pas synonyme de grosses dépenses !

La Caisse d’allocations familiales (CAF) prévoit une allocation pour la garde des jeunes enfants à domicile.

Cette prestation comporte plusieurs volets et allocations spécifiques :

- Allocation de base pour chaque enfant de moins de trois ans : Ce versement est mensuel et se calcule en fonction des tranches de revenus du ou des parents. A taux plein, le montant s'élève à 184,62 euros pour les naissances avant le mois d'avril 2018. A taux partiel, il s'élève à 92,31€. Pour les enfants nés à compter du mois d'avril 2018, les montants sont réduits et fixés à 170,71€ pour l'allocation totale et 85,36€ pour l'allocation partielle.

- Complément de libre choix du mode de garde pour les enfants de moins de 6 ans : Il s’agit d’une allocation versée sous conditions de ressources aux parents ayant une activité professionnelle pour financer partiellement une garde à domicile.

Vous pouvez trouver toutes les informations utiles sur le site de la CAF.

Sachez également qu’il existe des aides spécifiques pour financer la garde d'enfant en situation de handicap :

- Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) : Elle est versée aux parents de jeunes enfants en situation de handicap et permet de prendre en charge les frais spécifiques liées à son éducation et à son personnel accompagnant.

- Prestation de compensation du handicap (PCH) : Cette allocation est une aide sociale délivrée par votre département. Elle est versée aux partens d'enfant en situation de handicap et est destinée à couvrir les charges liées au manque d’autonomie de l'enfant.